Avril 2019, l'effervescence

abeilles butinant sur un cerisier

Début avril les champs se sont couverts de fleurs, les arbres fruitiers ont laissé éclater leurs fleurs blanches, et ce, pour le plus grand bonheur des abeilles. Le coup d’envoi était véritablement donné, le couvain s’est étendu de plus en plus, les jeunes abeilles sont nées par centaines, et la population des ruches est en train d’exploser. L’heure est à l’accompagnement au plus près des colonies 📝

Renouveler et occuper les abeilles

Renouveler les cadres ayant servi plus de 3 années de suite est un impératif annuel au printemps. Les objectifs sont multiples :

Améliorer l’hygiène de la ruche

cadre ancien avec de la cire noire

Supprimer les vieilles cires, bien souvent noires, ressemblant plus à du carton, et dégageant une odeur assez forte, permet de supprimer tous les polluants, virus, et autres spores de maladies emprisonnés chaque saison dans la cire.

Occuper les jeunes abeilles

cire blanche d'abeille
Cire fraîchement construite, elle est presque blanche.

Les rentrées de nectar sont très fortes actuellement. En réaction, les jeunes abeilles qui traitent ce flux se mettent à produire de la cire. Si elle n’est pas utilisée et si ces abeilles ressentent le besoin d’agrandir le nid sans le pouvoir, elles auront envie de provoquer le départ d’un essaim. Ajouter des cadres à bâtir répond donc aux besoins de croissance de la colonie.

Favoriser la croissance du couvain

couvain fraichement pondu
On aperçoit des œufs (petits traits blancs) au fond des cellules

Cette cire fraîche est aussi celle qui a la préférence de la reine. On a pu constater que les cadres neufs et à peine terminés étaient pondus en priorité. En remplaçant donc des vieux cadres, peu attrayants pour la reine, par des cires fraiches, on lui donne des milliers de cellules à exploiter desquelles sortiront des abeilles en meilleure santé !

Développement des essaims

transfert de cadres
Transfert des cadres de la ruchette vers la ruche, les abeilles sont calmes.

Ils avaient été créés au cours de l’été 2018 et avaient profité de la fin de saison pour se constituer des réserves. Un seul n’a pas réussi à passer l’hiver, le plus léger, mais les autres vont très bien et se développent à toute vitesse 🚀

ruches en vrac
Les ruches qui vont remplacer les ruchettes

Il a donc fallu leur donner plus de place et les transférer de leur ruchette vers une ruche. Ce fut parfois compliqué tant les abeilles étaient nombreuses ou bien tant les constructions étaient avancées ! Une bonne nouvelle pour la saison à venir 👌

Le constat est le même pour les nouveaux essaims que nous avons installés fin mars. Le coup de froid passé, les abeilles ont bâti très rapidement 4 cadres, la reine s’est empressée d’y pondre, et les plus avancées stockent déjà du miel dans les hausses 🍯

Pose des premières hausses

hausse de miel

Il a fallu faire vite mi-avril. Avec la température clémente et le grand soleil, le nectar est rentré à flots 💦 quasiment l’ensemble des ruches sont équipées d’une hausse et certaines sont déjà bien remplies. C’est le miel « douceur printanière » qui va faire son retour et on est déjà impatient de partager ce nouveau cru avec vous 😋

Rendez-vous le mois prochain pour en savoir plus sur ces nouvelles saveurs, ainsi que sur les essaims 🙄

L'équipe Confidences d'Abeilles

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés