La cire d’abeille, fabrication et usages

cire d'abeilles

Considérée jusqu’il y a peu comme un sous-produit de la ruche la cire est aujourd’hui très appréciée pour ses propriétés physico-chimiques. Elle est utilisée en cosmétique et dermatologie bio. C’est une véritable deuxième peau qui protège l’épiderme et le laisse respirer. Riche en vitamine A, elle adoucit, assouplit et nourrit naturellement ; il faut cependant qu’elle soit d’excellente qualité.

Fabrication

abdomen d'abeille avec cire
La cire est produite par 8 glandes épidermales situées sur le côté ventral de l’abdomen des abeilles. Seules les ouvrières en possèdent et le maximum d’activité est atteint entre le 12ème et le 18ème jour de leur vie. Les petites plaques produites sont blanches et légèrement translucides. La couleur jaune-brun vient suite à l’ajout de pigments par les abeilles lors du malaxage de la cire pour construire leurs rayons. Une écaille de cire pèse environ 0.8mg, il en faut donc 1 250 000 pour produire 1kg cire ! Cela demande une énergie considérable et représente l’équivalent de 6 à 8kg de miel consommé. Voilà pourquoi les apiculteurs choisissent de donner des feuilles de cire gaufrées en début de saison, c’est une économie non négligeable pour la colonie.

Comment obtenir une cire d’excellente qualité ?

Les deux facteurs clés sont la fraîcheur et l’absence de traitement. En effet, les cires fabriquées au printemps et récupérées au moment de la récolte sont d’une blancheur et d’une transparence remarquable. Elles n’ont pas encore eu le temps de se charger d’impuretés ou de polluants (si l’environnement immédiat ne l’est pas non plus). La plus de ces cires est la cire d’opercule, de couleur jaune clair. Elle est produite par les abeilles pour « encapsuler » le miel lorsqu’il est arrivé à maturité, elle a donc tout au plus quelques semaines.

récolte de la cire d'opercule

Une fois les opercules débarrassés du miel à l’aide d’une centrifugeuse, c’est avec de la vapeur d’eau qu’ils sont fondus et débarrassés des éventuels petits déchets. Après refroidissement, on obtient des blocs que l’on peut encore raffiner si besoin. Cette cire peut se conserver très longtemps sans protection particulière, elle aura tendance à s’éclaircir avec le temps.

Les bienfaits de la cire d’abeille sur la santé

La cire est préconisée pour nettoyer l’épiderme, nourrir et adoucir le derme et prévenir le vieillissement cutané. C’est pourquoi on la retrouve dans différents produits de beauté (beurre corporel, crème antirides, baume à lèvres, mascara, lait démaquillant, etc.). Le fin film laissé sur la peau retient l’eau et forme une couche protectrice. Pratique en hiver pour nourrir et protéger la peau contre les agressions du froid. Elle possède aussi une activité anti-inflammatoire (grâce aux traces de propolis qu’elle contient) et cicatrisante efficace dans le traitement des plaies et brûlures.

Les soins à base de cire d’abeille : quel type de peau ?

Les soins à base de cire d’abeille conviennent à tous types de peau. Il est erroné de croire qu’elle bouche les pores de la peau et favorise la formation de boutons. Au contraire, ces soins sont recommandés pour les peaux sèches ou abîmées en raison du pouvoir hydratant, émollient et nourrissant de la cire d’abeille.

L'équipe Confidences d'Abeilles

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés