La pollinisation

Abeille qui butine une fleur de printemps par l'Association Confidences d'Abeilles

La pollinisation, c’est quoi ?


On connaît tous le lien fort qui unit les fleurs et les abeilles : ces dernières butinent le pollen des fleurs pour se nourrir, et les fleurs sont fécondées par le pollen que les abeilles récoltent sur leur corps puis transportent de fleurs en fleurs.
La pollinisation est un sujet complexe que nous allons tenter de décoder dans cet article.
Commençons par le concept même de la pollinisation : il consiste à transmettre de fleurs en fleurs les cellules reproductrices de chacune, le pollen, pour permettre leur fertilisation et leur reproduction. En effet, les fleurs ne pouvant se déplacer, comptent sur leur environnement pour disperser ce pollen !

 

Photo d'une abeille butinant une fleur de printemps par l'Association Confidences d'Abeilles

 


Et en quoi sommes-nous impactés par la pollinisation ?
Près de 90% des plantes à fleurs dans le monde sont dépendantes, au moins partiellement, de la pollinisation par les insectes.
Cacao, tomates, pommes, courges… et la liste est longue ! En bref, 1/3 de ce que nous mangeons est directement impacté par l’action de ces insectes.
Voilà pourquoi il est primordial de protéger ces espèces, aujourd’hui menacées.

 

Les abeilles de l'Association Confidences d'Abeilles devant la ruche

Les grands acteurs de la pollinisation

Vous l’aurez deviné, les abeilles, avec plus de 987 espèces différentes recensées en France, sont les championnes de la pollinisation ! Cependant, ce ne sont pas les seules actrices de ce processus puisque d’autres insectes et phénomènes interviennent.
Bien que souvent mis de côté au profit des abeilles, les bourdons ont eux aussi leur rôle à jouer dans la pollinisation. Ainsi, on compte environ 48 espèces différentes en France.
Le papillon fait aussi partie des grands insectes pollinisateurs. Avec environ 5200 espèces en France, cet insecte à la trompe recourbée aime aspirer le nectar des fleurs.
Il est tout de même à noter que les insectes ne sont pas les seuls acteurs de la pollinisation. En effet, il en existe d’autres formes telles que la pollinisation par le vent (anémogamie) ou par l’eau (hydrochorie). Mais ces phénomènes restent peu efficaces puisque le vent et l’eau dispersent de manière peu précise, voire aléatoire le pollen dans la nature.
En résumé, le travail fourni par les abeilles et autre insectes pollinisateurs est nettement plus efficace et est indispensable à la bonne reproduction des plantes.

 

Bourdon butinant des fleurs
Bourdon

Comment fleurir vos espaces en vue d’attirer les abeilles ?

Il est possible d’aider les abeilles à polliniser l’environnement tout en embellissant son jardin.
Voici donc quelques conseils pour fleurir vos espaces. Commençons par les arbres dont les fleurs sont un régal pour les abeilles.
A partir des mois d’avril / mars, les cerisiers et pruniers sont en fleurs et attirent particulièrement les butineuses. Assez faciles d’entretien, ces arbres se fonderont parfaitement dans un jardin classique. Idem pour le pommier qui fleurit courant mars / avril.
Un peu plus tard dans l’année, entre juillet et août, c’est au catalpa d’être en floraison ! Cet arbre au tronc plutôt fin produit d’énormes grappes de fleurs blanches que les abeilles adorent. En fait, ces fleurs sont idéales puisqu’elles sont très ouvertes et facilitent le passage des abeilles.

 

Abeille qui butine un cerisier par l'Association Confidences d'Abeilles

Cerisier


Du côté des arbustes, vous pouvez opter pour le cotonéaster : vous savez ce fameux arbuste aux baies rouges ? Ses petites fleurs produisent une grande quantité de nectar et fleurissent de mai à juillet. Dans la même lignée, l’arbre à papillon peut être intéressant à avoir dans son jardin. Bien adapté à la vie urbaine, il fleurit de mai à octobre. On privilégie néanmoins la version jaune-orangé « Buddleja Gobosa » pour les abeilles. Enfin, le laurier-tin est également apprécié des butineuses, sa période de floraison court de novembre au printemps.

 

Abeille butinant sur un cotonéaster par l'Association Confidences d'Abeilles
Cotonéaster

Quelles sont les fleurs préférées des abeilles ?

A tire d’exemples, le sainfoin en fleurs hautes, les linaires pourpres en fleurs à mi-hauteur et les limnanthes de Douglas en plante basse sont des fleurs qui raviront les papilles de nos abeilles.
Faciles à cultiver, odorantes et jolies, elles trouveront aisément leurs places dans un jardin.
Pour finir, concernant les plantes aromatiques, nous vous recommandons vivement le romarin, la sauge ainsi que la ciboulette. Non seulement vous pourrez vous en servir en cuisine, mais elles sauront également trouver preneuses auprès des abeilles !

 

Abeille qui butine sur du romarin par l'Association Confidences d'Abeilles

 Romarin

 

👉 Suivez notre aventure sur nos comptes Facebook & Instagram !

 L'équipe de l'Association Confidences d'Abeilles 🐝🌸


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés