Le miel | 5 usages pour en tirer le meilleur parti

miel vertus étonnantes

Soigner les maux de gorges

Pour soigner une gorge irritée le miel est un candidat idéal. En effet, il contient une enzyme, la glucose oxydase qui, en se dégradant, lui confère des propriétés antiseptiques reconnues. Il est également connu pour son pouvoir cicatrisant. Il est donc particulièrement recommandé pour soigner les maux de gorges.

Comment l’utiliser ?

  • Dans votre tisane préférée à la place du sucre
  • Dans un verre de lait chaud avant d’aller dormir
  • En le mélangeant à un jus de citron

Pressez un citron, complétez avec de l’eau, faites chauffer et ajoutez autant de miel que nécessaire avant de boire.

Un masque pour le visage

Lorsque la peau commence à tirailler, que des sensations d’inconfort s’installent ou que de petites ridules font leur apparition il est temps de remédier à cette sécheresse cutanée. Le miel est un excellent candidat naturel. Cicatrisant, hydratant et anti-inflammatoire il apaise les peaux les plus sensibles.

Contrairement aux huiles, il ne laisse pas la peau grasse, c’est donc un merveilleux allié pour démaquiller et nettoyer l’épiderme. Enfin, les peaux acnéiques bénéficieront également des propriétés antibactériennes du miel.

Comment l’utiliser ?
  • Pour les peaux sensibles : mélangez deux cuillères à café de miel et une cuillère à café de gel d’Aloe Vera. Appliquez directement sur le visage. Laissez reposer 15mn puis rincez à l’eau tiède. L’Aloe Vera apporte une hydratation supplémentaire à la peau et aide à lutter contre le vieillissement cutané.
  • Pour les peaux à imperfections : mélangez deux cuillères à café de miel et une cuillère à café de jus de citron jaune. Appliquez directement sur le visage. Laissez agir pendant 20 minutes, puis rincez. Le citron a des vertus exfoliantes, votre peau sera plus douce et revitalisée !
femme à concombre

Soigner les plaies et les brûlures

L’usage du miel sur les plaies et brûlures ne date pas d’hier, cela fait plusieurs milliers d’années qu’il est employé ainsi. Aujourd’hui encore, il intrigue et suscite l’intérêt dans le milieu hospitalier. Il y a quelques années encore, le professeur Descottes étudiait les bienfaits du miel sur la cicatrisation de brûlures et plaies.

Il a même démontré, à la suite d’études cliniques, que la cicatrisation de plaies grâce au miel était plus rapide qu’avec un produit antiseptique.

Pour soigner les plaies superficielles, pensez au miel

Si vous souffrez de brûlures du 1er ou du 2ème degré, d’ulcérations ou d’escarres bénins le miel peut être une thérapie efficace qui améliorera votre qualité de vie. « En aucun cas les pansements au miel ne doivent se substituer aux soins de base de grande qualité. » [1]

Comment l’utiliser ?

  • Nettoyez la plaie à l’eau froide et au savon
  • Appliquez localement le miel de manière à recouvrir totalement la plaie.
  • Recouvrez le tout d’une compresse
  • Renouvelez l’opération une fois par jour jusqu’à cicatrisation complète.

Le miel de thym, de lavande ou de châtaigner sont recommandés. Attention tous les miels ne conviennent pas ! C’est particulièrement vrai pour ceux que l’on peut trouver dans la grande distribution ; vous ne savez pas ce qu’ils contiennent réellement. Il faudra vous procurer ce miel localement, auprès d’un apiculteur qui travaille avec un souci de qualité irréprochable.

Un shampoing naturel

Le miel entre dans la composition de nombreux savons et shampoings naturels ; hydratant et nettoyant, il laisse les cheveux brillants, souples et doux. Il respecte le cuir chevelu et ne l’attaque pas comme le font les shampoings traditionnels, résultat : les démangeaisons et les pellicules disparaissent.

fille à cheveux

 Comment l’utiliser ?

  • Mélangez simplement une cuillère à soupe de miel dans un verre d’eau (prendre de l’eau tiède pour diluer complètement le miel dans l’eau). Mouillez vos cheveux, appliquez, massez et rincez complètement.
  • Pour deux cuillères à soupe de gel d’Aloe Vera, ajoutez-en une de miel. Mouillez vos cheveux, appliquer le gel, le laissez agir quelques minutes et rincer complètement.

Le miel contre les problèmes digestifs et la faim

Composé d’environ 80% de glucides, le miel est un aliment riche en énergie. En fait, on y retrouve principalement deux sucres : le fructose et le glucose. Appelés sucres simples, ils ne nécessitent aucune digestion avant leur absorption et sont directement assimilés par le corps.

Par ailleurs, le miel et son importante proportion en fructose sont tout indiqués pour lutter contre l’hypoglycémie. En effet, le fructose étant un sucre « lent » (indice glycémique faible) il est ingéré et métabolisé (en glucose notamment) dans un second temps au niveau du foie. La force du miel est donc de proposer des apports successifs de glucose sans provoquer un important pic d’insuline. C’est ce dernier qui est responsable de la dégradation rapide du sucre dans le sang lorsque l’on consomme une boisson énergétique à base de glucose par exemple. Cette dégradation est tellement rapide qu’elle provoque cette sensation de faim et peut amener à l’hypoglycémie.

Une cure de miel aidera donc efficacement à lutter contre la fatigue, la faim et les troubles digestifs.

Comment l’utiliser ?

  • En cure de deux à trois semaines ou tout au long de l’année, on utilise le miel comme énergie pour bien démarrer sa journée. Par exemple, au petit déjeuner, on peut manger du fromage blanc/un yaourt avec une cuillère de miel. Quelques toasts au miel seront aussi les bienvenus.
  • Après un repas, pour faciliter la digestion, on peut consommer une cuillère à café de miel nature ou bien la diluer dans une tisane.
bruns avec miel

Pour aller plus loin :

Hommage au professeur Bernard Descottes, le 25 octobre 2009 par Antoine [1] LECHAUX, Docteur David. « LE MIEL ET LA CICATRISATION DES PLAIES. »

L'équipe Confidences d'Abeilles


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés