Mai 2017

champs de fleurs & couché de soleil

Le mois de mai devrait rimer avec abondance de fleurs, de nectar et de parfums pour stimuler les abeilles et provoquer l’intense activité que l’on s’attend à voir devant l’entrée des ruches. On espère donc que les difficiles conditions climatiques de ce début de mois vont s’en aller pour laisser place à la chaleur et au beau temps.

Les colonies pourront ainsi débuter leur expansion et profiter de l’explosion florale pour récolter pollen et nectar en abondance. L’apiculteur va devoir redoubler d’attention pour éviter la sortie d’essaims ou récupérer ceux ayant tout de même décidé de prendre leur envol.

Accompagner ses ruches

Les colonies de production

C’est au cours des journées chaudes et humides que les plantes mellifères sont les plus productives. Nos butineuses chercheront alors à récolter le maximum de nourriture possible jusqu’à remplir entièrement la ruche. Il faut veiller à ce que les colonies aient suffisamment de place disponible pour stocker tout le nectar amassé. On peut soit rajouter une hausse, soit extraire et remplacer la première. Attention au varroa, il profite lui aussi de la dynamique pour proliférer. S’il y en a trop, il faudra s’en occuper entre deux miellées.

Les nouvelles colonies

 

Une jeune reine noire en train de pondre sur un cadre fraîchement bâtiLes abeilles des colonies ayant essaimé sont très actives. En effet, l’essaim a pour première mission de se bâtir un nouveau logis. La reine ne perd pas de temps et se met à pondre de suite dans le cas d’un essaim primaire. Pour la jeune reine restée dans la ruche souche, elle le fera avec 3 semaines de retard. Il leur faut aussi reconstituer des réserves. Lorsque l’environnement ne le permet pas comme c’est le cas en ce moment, il faut bien sûr aider ces jeunes colonies avec un sirop sucré. Les jeunes colonies ne manquent pas de bonne volonté. Il faut en profiter pour leur donner des cadres à construire. De plus, on a remarqué que la reine préférait pondre dans de belles cires fraiches et bien jaunes plutôt que dans de vieux cadres tout noirs. Marquer la reine avec un point de peinture jaune (couleur de l’année 2017) permettra d’aller plus vite lors des futures interventions ; en effet, une fois la reine aperçue on peut visiter plus rapidement et sereinement le reste des cadres. 

Un cadre fraîchement construit, la cire est bien jaune et les cellules d'une régularité exemplaire.

Un cadre fraîchement construit, la cire est bien jaune et les cellules d'une régularité exemplaire.

Une simple observation extérieure permet de savoir si la nouvelle colonie se porte bien. En effet, si les rentrées de pollen sont conséquentes alors il n’y a aucun souci, l’élevage à bien démarré.

Enfin, dès que les colonies occupent bien tous les cadres de la ruchette il faut les transférer dans une ruche partitionnée.

Pour en savoir plus sur l’essaimage, pour y remédier ou encore pour récupérer correctement un essaim, rendez-vous ici

Poser une hausse

La hausse est le compartiment dans lequel les abeilles viennent entreposer le surplus de leur récolte de nectar ; elle est située au-dessus du corps de la ruche et c’est elle que l’on récolte en fin de saison pour déguster l’exceptionnel miel. ?

.

Le développement apparent et confirmé par l'inspection des cadres ne permet pas encore de poser une hausse.Poser une hausse est une opération délicate en temps normal mais avec les conditions actuelles c’est un véritable calvaire. Les colonies occupent bien les 8 ou 9 cadres requis dans le corps mais l’environnement ne leur permet de collecter nectars et pollens qu’un jour sur trois. Poser les hausses va nécessairement refroidir le corps et donc le couvain ; ne pas les poser c’est clairement s’exposer à l’essaimage ! Quel dilemme ! La solution c’est peut-être de poser une hausse en intercalant une feuille de papier journal percée avec un stylo sur le corps. Les abeilles élimeront le journal lorsqu’elles seront prêtes à monter.

Rendez-vous le mois prochain. On espère pouvoir vous expliquer si la 2ème hausse doit être posée au-dessus ou en dessous ? 

Nicolas & Gaëtan


    Laissez un commentaire


    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés