Que planter pour aider les abeilles ?

Véritable source de vie pour les abeilles et autres pollinisateurs, notre flore française est pourtant mise à rude épreuve. Entre les pesticides, la disparition des espèces sauvages, les prairies fauchées précocement, la suppression des haies, les jardins trop bien entretenus, les plantes ne trouvent plus refuge et il devient compliqué pour les abeilles de trouver de quoi se nourrir.

Disparition des fleurs

abeilles et moutarde sauvage
Abeille butinant de la moutarde sauvage

Sans grand secret, l’activité humaine 🏭 est pointée du doigt. Dégradation et destruction des milieux naturels, rejet de polluants dans la nature (dont les pesticides), étalement urbain, le constat n’est pas rose et entraîne un effet « boule de neige » sur les écosystèmes. 
Après les insectes puis les oiseaux, c’est au tour des plantes d’être menacées de disparition. Selon une étude menée sur 4982 espèces végétales, pas moins de 15% des plantes vasculaires (végétaux conducteurs de sève) encourent un risque d’extinction, soit 1063 espèces menacées. On parle ici de l’ensemble des plantes à fleurs, des fougères, et des conifères qui représentent pour la majorité d’importantes sources de nectar, de pollen, et de miellat pour nos abeilles.

Comment lutter contre cet appauvrissement ?

Plantez ! Il n'y a pas de solution miracle sans mettre la main à la pâte. Voilà quelques astuces pour agir à votre échelle, en fonction de votre temps libre et de votre expérience « main verte ». De quoi constituer un véritable paradis floral pour les abeilles.
 

Je suis novice ou je n’ai pas beaucoup de temps 🤷

  • Limiter la tondeuse ou le rotofil

Au revoir les jardins trop bien entretenus, les abeilles raffolent des espèces sauvages, parfois envahissantes que l’on nomme communément « mauvaises herbes » (ex. : pissenlit, lamier, trèfle, serpolet, bourrache, renouée du Japon). En comparaison, les fleurs décoratives sont souvent bien moins riches en nectar et pollen. Laissez donc une partie de votre jardin évoluer librement, vous rassasierez bon nombre d’insectes pollinisateurs. En plus, vous n’avez rien à faire ! C’est génial, non ? 😎
Si vraiment l’idée « d’herbes folles » vous déplaît, il existe également des mélanges de fleurs mellifères à planter chez soi. Vous pouvez trouver des mélanges "spécial abeilles" composés de trèfle, de réséda, de bleuet, de coquelicot, de luzerne, de phacélie, de cosmos, et de tournesol qui créent de très jolis tapis colorés. De quoi égayer votre jardin ou votre balcon. 💐 Attention, il faudra cependant retourner la terre.

prairie de fleurs Voilà un bel exemple de prairie fleurie

J’ai la main verte ou un peu plus de temps 🙋‍

  • Faire son jardin

Le potager ou le verger sont des oasis mellifères particulièrement appréciées des insectes. Les abeilles se régalent du nectar des fleurs des arbres fruitiers et des légumes (notamment des fleurs de courges et de tomates) ainsi que des fleurs des plantes aromatiques (thym, romarin, menthe, sauge, mauve, verveine, marjolaine ou origan, camomille).

fleur de courge
Une fleur de courge, les abeilles en raffolent

En plus de disposer de délicieux fruits et légumes, ils seront mieux formés et vos rendements seront décuplés grâce à une pollinisation plus complète. Bien entendu, il faut un peu plus de temps, mais le résultat en vaut la chandelle !

bourrache dans le potager
N’hésitez pas à planter quelques pieds de bourraches dans votre potager

Si vous ne disposez pas de jardin, vous pouvez très bien planter des espèces aromatiques ou des pieds de tomates dans une jardinière sur votre balcon. Hormis un arrosage régulier, ces plantes demandent en général assez peu d’entretien.

Je suis un pro ou j’ai du temps 👩‍🌾

Il existe évidemment une quantité innombrable de fleurs. Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons préparé une sélection de végétaux les plus intéressants pour nos amies les abeilles au fil des saisons. Ces fleurs présentent toutes un grand intérêt en termes de production de nectar et/ou de pollen.
 
PRINTEMPS

Scabieuse

Elle offre une floraison de mai à octobre pour nos abeilles, s’adapte à tous les sols et pourra parfaire vos massifs et bordures de jolies couleurs roses ou bleues. Exposition plein soleil. Arroser avec modération.

Aster des Alpes

Cette vivace rustique constitue un bel ornement printanier des murets et des rocailles. De couleur rose, bleue ou blanche, elle offrira une belle floraison de mai à juin. Favorisez une exposition mi- ombragée en maintenant son pied au frais (en disposant un petit tapis de paille). Elle s’adapte très bien en pots ou jardinière.

aster des alpes

Népéta

Avec son air de lavande bleue, la menthe-des-chats offre une floraison longue (avril à octobre). Privilégiez une plantation en bordure, rocaille, couvre-sols ou bac. Exposition mi-ombre. Elle demandera juste un peu d’eau en période de sécheresse.

nepeta

Ail d’ornement

Un nom qui ne donne pas forcément envie... Pourtant, l'ail d’ornement est l’une des plantes les plus faciles à faire pousser, rustique, originale, et surtout visuellement spectaculaire. A planter dans un massif ou une bordure, il aime le soleil en juin et ne demande que très peu d’entretien. Attention, certaines espèces peuvent atteindre plus d’un mètre (Globemaster ou Mont-Blanc), c'est peu adapté pour un pot. Nous vous conseillons plutôt le cristophii (40cm) appelé également l’étoile de Perse.

ail d'ornement

Cotonéaster

Petit arbuste d’ornement, le rustique cotonéaster pousse dans toutes les régions de France sans souci. C’est un excellent choix pour couvrir une large surface, une butte, une bordure de propriété, ou un pied de mur. Il fleurit de mai à juin et les abeilles en sont folles. Il se couvrira de baies rouges par la suite. Aucun entretien n’est nécessaire, le buisson se régénère tout seul.

cotoneaster

Gaura Blanc

Plante vivace qui aime les climats doux. Elle fleurit de mai à septembre avec une générosité exceptionnelle, la plante porte d'innombrables fleurs blanches que les abeilles visitent avec ardeur en matinée. Elle s’adaptera très bien en massif ou en pot et est indifférente à la nature du sol.

gaura

Bourrache

Très décorative avec ses fleurs en étoiles bleues, c’est une plante potagère, condimentaire, et mellifère. Véritablement la Rolls-Royce des fleurs mellifères, elle fleurit abondamment d’avril à fin septembre de manière assez prolongée. Bonus : ses fleurs sont comestibles et souvent utilisées pour décorer les salades.

bourrache

  
ETE 

Helianthus microcephalus

Elle développe en abondance de juillet à octobre des fleurs jaune or. Vigoureuse, elle convient parfaitement en fond de plate-bande ou de massif, ou encore dans vos bordures mixtes. Elle supporte bien les sols secs et le soleil. À éviter en pots. 

helianthus

Pied d’alouette

Cette plante s'épanouira plutôt au soleil dans des sols riches. Elle dévoile une floraison couleur bleu ciel avec un œil noir. Elle fleurira en juin, en juillet, et ensuite en septembre si les températures sont clémentes. Elle demande très peu d’entretien si ce n’est un arrosage régulier en été. 

alouette

Achillée 

Cette plante de massif aime le soleil et les sols assez calcaire. Parfaitement adaptée à la sécheresse, cette vivace offrira une floraison blanche s'étalant de juin à septembre. 

achilee

Echinops

Le chardon violet, cette grande vivace (1 m), est adaptée aux sols caillouteux, chauds, et secs. Il ne refusera pas non plus des sols plus fertiles. Il se ressème bien et assure une fleuraison de juillet à mi-octobre. Il nécessite très peu d’entretien.

echinops

Tournesol

Fleur caractéristiques de nos étés, les tournesols sont des plantes faciles. Ils orneront votre jardin de leur grande taille (jusqu’à 4 m) et de leur opulente fleur au coloris éclatant. Pour les pots, vous pouvez choisir des variétés naines. 

Bonus : les oiseaux profiteront des graines produites pour se nourrir.

tournesol

Potentille arbustive

Cette vivace, robuste et rustique, est facile à cultiver. Elle permet de créer des bordures et massifs ou de garnir des jardinières en fleurissant généreusement au cours de l'été jusqu'en automne.

potentille

Lavande

Cette plante aromatique odorante, mellifère, très présente sur le pourtour méditerranéen sait également s’adapter aux climats plus frais. Elle se plante dans un sol léger, plutôt calcaire, et s'accommode des cailloux. Ses fleurs s'épanouissent de juillet à septembre et comblent les abeilles et autres pollinisateurs. Il faudra effectuer une taille juste après la floraison pour maintenir une forme compacte arrondie. Vous pourrez même utiliser cette taille pour en faire des ballots pour éloigner les mites et parfumer vos armoires.

lavande

Sauge de Russie

Aussi appelée lavande d'Afghanistan, la sauge Russe est beaucoup utilisé en jardin sec, car c’est un environnement qui lui est favorable. Elle pourra se développer partout, pourvu qu’il y ait du soleil, et un sol rocailleux, plutôt calcaire et bien drainé. Durant sa longue floraison qui s’étale du printemps à l’automne, vous n’aurez qu’à l’apprécier : le petit arbuste n’est pas exigeant.  

sauge russe

Sarriette des Montagnes

Cette plante rustique nécessite une exposition ensoleillée et un sol très drainant. Elle pousse sur les terrains rocailleux, calcaire, et peut être cultivée en pot. Elle demande peu d’entretien et laisse apparaître de petites fleurs blanchâtres ou rose pâle de juillet à septembre.

Bonus : c'est une plante aromatique que l'on vous recommande en cuisine. On pense notamment au velouté de carottes émulsion de sarriette du chef étoilé, Jean Sulpice.

sarriette

Symphorine orbiculatus

Cet arbuste rustique offre des baies décoratives dans des teintes très douces, blanche ou rose tendre. Il convient très bien pour composer une haie ou constituer un fond de massif. Facile à cultiver, il supporte bien les situations ombragées, même sèches. Ses fleurs éclosent de juillet à septembre et offrent un nectar très apprécié par les abeilles.

symphorine

 
AUTOMNE

Bruyère

D’une belle couleur rose, elle se révèle être un élément décoratif de choix pour border un mur, ou couvrir un talus. Robuste, elle se plaira dans toutes les régions de France en offrant une floraison de fin août à fin octobre. Attention, elle n’aime pas les sols calcaires. 

bruyère

Lierre

Voilà une plante ou une liane plutôt à feuilles persistantes qui peut former une véritable seconde peau végétale sur vos murs ou clôtures. Elle fleurit discrètement, mais abondamment de la mi-septembre à la mi-octobre. Les abeilles en profitent donc pour compléter leurs réserves et fabriquent un miel qui cristallise rapidement.

lierre

Orpin d'automne

Cette vivace se dévoile à l'automne et jusqu'aux gelées avec de grandes inflorescences aplaties rose framboise où se pressent les abeilles. C'est une plante sans souci, adaptée aux terrains secs (même calcaire), qui demande très peu d'entretien et donne beaucoup de charme à l'arrière-saison. Il est possible de le mettre en pot. 

Bonus : les feuilles sont comestibles et apportent une originalité certaine dans les salades.

orpin

Phacélie

C'est une annuelle à la croissance rapide utilisée comme un engrais vert fertilisant. Elle s’adapte à tous les sols pourvu qu’ils soient ameublis et pas trop secs. Sa floraison bleu violet est un bonheur pour les abeilles et autres insectes auxiliaires du jardin. Attention, elle est aussi envahissante, il faut donc la couper de temps en temps.

phacélie

Et après mes cultures ? 🥕🌽

Semer des engrais verts pour couvrir le sol, apporter de l'humus (par enfouissement lors du bêchage), et pour colorer le jardin avec des fleurs de fin août à mi-octobre. On peut donc semer de la phacélie, puis de la moutarde en fin d'été. Elles lèvent très facilement si on leur apporte un peu d'eau après le semis (attendre une période favorable pour semer).

Vous pouvez trouver vos graines et replants à la Jardinerie des Alpes à Doussard. N’hésitez pas à leur poser vos questions, ils sont d’excellents conseils et sauront vous guider. 🌿


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés